CHOUCAS DES TOURS Corvus monedula

Choucas des tours

Distinct de la Corneille noire et du Corbeau freux par la taille inférieure, le Choucas des tours est le plus petit de tous les corvidés vivant dans nos contrées. Ses ailes courtes lui donnent une allure générale assez compacte. Son plumage est presque entièrement noir, mais légèrement plus clair sur les flancs et sur la poitrine. Les joues et la nuque sont nettement grises, le bec est court. Les iris sont blanchâtres chez les adultes. Chez les juvéniles, le plumage est terne et bien moins contrasté. Il n’y a pas de dimorphisme sexuel, mâles et femelles sont rigoureusement identiques. Il peut mesurer 33 cm, avoir une envergure de 67 cm et peser 230 grammes. C’est une espèce protégée.

Habitat du Choucas des tours

Le choucas affectionne les points surélevés d’où ils dominent le paysage : falaises, carrières, clochers, tours, ruines, châteaux, allées de grands arbres, forêts.

Outre pour la raison qu’ils représentent d’excellents observatoires, ces lieux ont en commun le fait qu’ils abondent en trous, en fentes, en crevasses et excavations qui sont les endroits que le choucas privilégie pour la nidification. Toutefois, ses lieux de nourrissage se situent dans les prairies et les champs. On le retrouve en plaine et dans les montagnes jusqu’à 1 200 mètres d’altitude.

Comportement

C’est un oiseau sociable, vif et bruyant. Il lance des cris aigus très différents de ceux des autres corvidés.

Il niche généralement en petites colonies. En hiver, il accompagne les freux et les corneilles noires dans les champs dans leur quête de nourriture. Le soir, plusieurs centaines de choucas peuvent se rassembler en dortoirs pour passer la nuit dans les grands arbres. Les couples sont unis pour la vie et ils sont presque toujours réunis. Il est grégaire et recherche sa nourriture en groupe. Les Choucas des tours se rassemblent, notamment en automne, le soir, formant de grandes bandes pour passer la nuit dans des bosquets ou dans les parcs des villes.

Alimentation du Choucas des tours

Comme la majorité des corvidés, il est omnivore. Même s’il manifeste quelque préférence pour les produits végétaux, le Choucas des tours n’en dédaigne pas moins l’alimentation carnée.

Il mange des céréales, des fruits, des légumes et des insectes. Si l’occasion se présente, il n’hésite pas à s’emparer d’œufs et d’oisillons. Les vers, les escargots, grenouilles ne sont pas négligés, et il en est de même pour les détritus comestibles. La plupart des aliments sont recueillis à terre. Aussi, le choucas s’empresse-t-il de s’en emparer avant qu’une concurrence plus musclée (freux, corneilles) ne vienne lui en contester la possession.

Reproduction

Le choucas est cavernicole. Son nid est garni d’entassement de branchettes, d’herbes, de laine, de crins, de plumes, chiffons. Il est presque toujours édifié dans une anfractuosité. Les deux parents s’associent pour la construction composée de branchettes souvent entassées en grand nombre et disposées très sommairement. La période de nidification se déroule entre avril et juin. La femelle pond de 3 à 7 œufs dont l’incubation dure entre 16 et 18 jours. Les jeunes, nourris par les deux parents, s’envolent à 1 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *